LOGO

28, rue Jacques Louvel Tessier
75010 Paris - France
Tél. +33 (0)1 40 18 11 18

// Architektur- und Ornamentgraphik der Frühen Neuzeit: Migrationsprozesse in Europa / Gravures d'architecture et d'ornement au début de l'époque moderne: processus de migration en Europe
L'association Lubliniana a le plaisir de vous informer de la parution du livre par Campisano Editore Architektur- und Ornamentgraphik der Frühen Neuzeit : Migrationsprozessse in Europa Gravures d'architecture et d'ornement au début de l'époque moderne : processus de migration en Europe sous la direction de Sabine Frommel et Eckhard Leuschner. Les articles contiennent des contributions du colloque Imaginaire collectif des peuples de l'Europe, du Baroque à 1920 qui s'est tenu au château de Friedenstein, Gotha, du 27 au 29 octobre 2011. Cette publication accompagne l'exposition "Gravures d'architecture et d'ornement au début de l'époque moderne: processus de migration en Europe" dans la Forschungsbibliothek Gotha de l'université d'Erfurt, du 5 juin au 31 juillet 2014.




Préface : Leszek Kanczugowski

Le point de départ du volume Architektur- und Ornamentgraphik der Frühen Neuzeit: Migrationsprozesse in Europa / Gravures d'architecture et d'ornement au début de l'époque moderne: processus de migration en Europe fut le colloque international Die Konstruktion eines europäischen Bewusstseins / Construction d'un imaginaire collectif européen qui s'est tenu au château de Schloss Friedenstein à Gotha en novembre 2011, dans le cadre du projet « Imaginaire Collectif des peuples de l'Europe » (ICOPE). La manifestation nous a permis d'élargir ensuite la réflexion et de regarder les phénomènes par le prisme de la migration des typologies et des formes, et de sceller, par ce livre, une nouvelle étape dans une fructueuse collaboration internationale qui s'est établie depuis 2006. La qualité de la relation qui s'est nouée dans le cadre du projet Imaginaire collectif des peuples de l'Europe (label de la Commission européenne) initié par l'Association Lubliniana en 2008 entre les parties prenantes représentant, dans un premier temps la France, l'Allemagne et la Pologne, a permis de le faire évoluer. Tel est aussi le pari du présent volume : étudier de manière interdisciplinaire le dialogue progressif entre les arts, les théories et les idées ; étudier leur transposition d'un pays à l'autre, tracer l'appropriation et l'intégration des modèles qui s'expriment dans l'architecture sacrée et profane. Les contributions à ce colloque apportent un éclairage multiple et un spectre très large d'approches sur la thématique des gravures d'architecture et d'ornement au début de l'époque moderne. Les chercheurs décrivent les différents mécanismes inhérents au processus de leur migration en Europe. Les gravures anciennes d'architecture nous invitent à un voyage à travers l'histoire et l'histoire de l'art en Europe, évoquent des souvenirs d'édifices disparus, des paysages de ruines et des détails d'ornementation et permettent en outre d'analyser les effets pittoresques des dessins originaux. Elles répondent ainsi à une nouvelle perception de la représentation architecturale, qui constitue un patrimoine européen. Une place toute particulière est réservée au dessin ornemental des médailles religieuses dans les collections numismatiques. Les contributions réunies dans ce volume accordent une très large place au patrimoine lorrain, bourguignon, vénitien, néerlandais, polonais. Elles décrivent le cheminement et la réception de modèles architecturaux qui s'adaptent en fonction de la spécificité et la sensibilité du pays d'accueil. Ma gratitude va en tout premier lieu à Madame Sabine Frommel qui, par la qualité de ses recherches en histoire de l'architecture européenne et sa rigueur scientifique, contribue, depuis plusieurs années, à créer un réseau efficace de coopération. Elle n'a pas ménagé ses efforts pour un bon déroulement de notre colloque et de la publication, dans une optique d'ouverture et d'échanges entre les participants. Mes plus vifs remerciements vont également à Monsieur Eckhard Leuschner de nous avoir accueilli dans le cadre très prestigieux de la bibliothèque universitaire et de recherche d'Erfurt-Gotha, qui inclut les fonds de l'ancienne bibliothèque du château. Nous lui devons l'idée d'enrichir les articles par un catalogue de quatre-vingt gravures qui, accompagnées de notices, donnent une idée pertinente des instruments de migration et des dynamismes de circulation.


langues :
La ville de Lublin
Tang
Lublin est la ville la plus importante de Pologne orientale, riche par son histoire et les monuments
qu’elle abrite. Multiculturelle,
on y cotoye Polonais, Russes, Ukrainiens, Allemands, Français, Juifs, Arméniens, Biélorusses, etc.
C’est dans cette ville que fut signée en 1559 l’Union polono-lituanienne, scellant l’alliance entre le Royaume de Pologne et le Grand-Duché de Lituanie, qui aboutit à la création d’un état unitaire en 1791.
Aujourd’hui, c’est une ville très importante d’un point de vue universitaire (6 grandes écoles et universités y sont établies) et scientifique, mais aussi culturel. En 2006, elle fut désignée « Ville culturelle de l’Europe – L’Europe des Voisins ».

A la ville de Lublin sont également attachés les noms de l’écrivain (prix Nobel de littérature) Isaac Bashevis Singer et de la physicienne (prix Nobel de physique et de chimie) Marie Curie-Sklodowska.

// Accueil // Association // Contact © concept et réalisation : Mariusz Dabek, photos animation : Mariusz Dabek, Andrzej Rożek.